À peine franchie la barre des 45 ans, toutes les alertes sont déclenchées : quand et comment surviendra la ménopause tant redoutée ? Vais-je perdre ma forme physique du jour au lendemain ? Y existe-t-il un moyen d’éviter cela ?

Le corps d’une femme ne cesse de changer tout au long de sa vie. Néanmoins, il est vrai qu’à partir d’un certain âge, il se produit une transition importante qui s’accompagne de grandes nouveautés et nous nous devons d’être bien informées afin de ne pas céder à la panique.

Le métabolisme ralentit et le taux de progestérone diminue, ce qui entraîne sans aucun doute la rétention de liquide et la prise de poids. Certaines études confirment d’ailleurs que 75 % des femmes prennent entre 5 et 10 kilos avec l’arrivée de la ménopause.

La ménopause n’est cependant pas une fin mais le début d’une nouvelle étape et d’une nouvelle attitude face à la vie. En suivant nos conseils, vous pouvez éviter ces gênes et conserver votre poids. En outre, vous vivrez la ménopause avec plus de joie et de légèreté.

  1. HYDRATEZ-VOUS BIEN

Hidratarse

La peau est l’une des premières victimes des changements hormonaux. La diminution du taux d’œstrogènes donne lieu à une perte de collagène qui affine et assèche l’épiderme. Pour lui rendre sa douceur et sa beauté d’antan, il faut bien sûr en prendre soin de l’extérieur avec des crèmes anti-âge et solaires, mais il est aussi primordial de l’hydrater de l’intérieur en buvant suffisamment (au moins deux litres par jour).

Souvent, le problème vient du fait qu’il nous est difficile de boire de l’eau, qu’on oublie ou qu’on en n’ait pas envie. C’est donc le moment d’avoir recours aux eaux aromatisées (aux fruits, épices…), aux infusions, aux jus…

Conseil PRO : il est également possible de combiner le traitement cosmétique à l’hydratation interne grâce aux ampoules de Beauty Water. Diluées dans une bouteille d’eau, elles offrent un puissant traitement contre le vieillissement cutané grâce à leur teneur en acide hyaluronique, en resvératrol et en coenzyme Q10.  

  1. FAITES ATTENTION À CE QUE VOUS MANGEZ

astuces anti-gueule

Un métabolisme plus lent exige une alimentation bien plus contrôlée et équilibrée. Ne tombez pas dans le piège de penser qu’il est impossible de perdre du poids pendant la ménopause, mais si vous souhaitez conserver votre poids à cette nouvelle étape de votre vie, il vous faut absolument en finir avec les repas improvisés. Nombreuses sont les études scientifiques qui se sont consacrées à examiner et à déterminer l’influence de l’alimentation sur les changements hormonaux spécifiques à cette période et elles en arrivent toutes à la même conclusion : il est conseillé d’ingérer davantage de légumes, de fruits, de céréales complètes et d’aliments riches en calcium. Évitez au contraire les sucres et les graisses saturées.

En outre, il est fréquent de se sentir ballonnée et d’avoir des problèmes de constipation pendant cette période. C’est pourquoi la consommation de fruits et de légumes est fondamentale.

Le secret pour accélérer le métabolisme réside dans l’introduction de 20 à 30 grammes de protéines végétales au cours des repas principaux. Enfin, ne sautez surtout pas de repas. Comme vous le savez, manger 5 à 6 fois par jour en petite quantité est la meilleure façon d’activer son métabolisme.

Conseil PRO : une cure détox à base de jus et de crèmes peut s’avérer un bon point de départ pour de nouvelles habitudes saines. Les jus détox purifient, hydratent, éliminent la sensation de ballonnement et aident à préparer le corps à un régime faible en calories et riche en fruits et légumes. 

  1. RESTEZ ACTIVE

L’exercice physique est notre meilleur allié pour ralentir l’apparition de certains symptômes aux prémices de la ménopause. Il prévient l’accumulation de graisses et permet de contrôler les hormones. En outre, il contribue également à lutter contre l’ostéoporose (l’un des principaux risques de cette étape), le surpoids et les maladies cardiovasculaires. N’oubliez pas que jusqu’à présent, les œstrogènes produits par vos ovaires vous protégeaient de ce type de maladies mais le taux d’œstrogènes dans votre organisme a maintenant considérablement chuté et il est fortement recommandé de faire du sport pour atteindre un équilibre à ce niveau.

Ce n’est pas tout. Parmi les principaux symptômes de la ménopause se trouvent les changements d’humeur. Il n’est pas rare de se sentir irritable ou angoissée, ou encore d’éprouver des difficultés à dormir. En faisant du sport, vous sécréterez des hormones comme l’endorphine ou la sérotonine qui apportent un bien-être physique et mental tout en combattant tous ces symptômes. Elles peuvent même aider à réduire les bouffées de chaleur.

Conseil PRO : Ajoutez une petite dose de curcuma à vos petits déjeuners. Le curcuma est considéré comme un phytoestrogène naturel, c’est-à-dire qu’il aide à accroître et à équilibrer les taux d’œstrogènes de façon naturelle, soulageant ainsi les bouffées de chaleur par exemple. Il lutte également contre la fatigue et agit comme un antidépresseur naturel. Plusieurs études nutritionnelles recommandent l’ingestion de curcuma et la pratique d’une activité physique régulière pour combattre les symptômes de la ménopause. 

  1. GARDEZ UNE ATTITUDE POSITIVE

Rappelez-vous que 50 ans est le nouveau 40 ans. Une femme de la cinquantaine n’est plus la vieille dame qu’elle était à l’époque de nos mères. Pensez que Jennifer Anniston a 50 ans. Il n’y a rien à ajouter. Tout est une question d’attitude.

En plus, même la ménopause a ses bons côtés ! Finies les gênes occasionnées par les règles ou le syndrome prémenstruel. Et si vous avez des enfants, ils sont sûrement majeurs et vous pouvez donc vous consacrer davantage à vous-même et à vos projets.

Write A Comment

Découvrez tout !

Et recevez un 15 % de remise
sur votre première commande